contact[at]n2aexpertises.fr

RAT : son absence met aussi en danger les travailleurs de la filière de traitement des déchets - 01/12/2021

Les travaux de rénovation ou réhabilitation des immeubles bâtis potentiellement amiantés ou plus globalement tous les chantiers qui génèrent des déchets contenant ce polluant nécessitent une parfaite maitrise dès le début de projet, notamment au travers de la réalisation d’un repérage amiante préalable. A défaut, les conséquences sanitaires peuvent s’avérer dramatiques pour les travailleurs du chantier, la population et aussi pour les agents des filières de traitement des déchets du BTP. Une étude publiée par l’INRS et la CRAMIF concernant le risque d’exposition à l’amiante des travailleurs d’installations de gestion des déchets dechantier, menée de 2018 à 2020 en Ile-de-France, alerte sur ce phénomène.

Filière de traitement des déchets : une gestion du risque amiante mais pas généralisée

Pour mener à bien leur étude, l’INRS et la CRAMIF ont fait réaliser de 2018 à 2020 des mesures d’empoussièrement dans des sites autorisés et non autorisés à réceptionner des déchets d’amiante, afin de détecter des fibres d’amiante mais aussi des poussières inhalables. Le rapport établi à l’issue de cette investigation a pour but de communiquer sur les risques d’émission et d’inhalation des substances précitées à l’attention des principaux acteurs du bâtiment dont les donneurs d’ordre de travaux, les entreprises de travaux, les spécialistes de la gestion des déchets, etc. Il vise aussi à les alerter au regard des risques sanitaires liés à ces polluants pour qu’ils prennent les mesures de protection collective et individuelle nécessaires. Quant aux conclusions de cette étude, elles sont tout à fait claires : seuls les sites autorisés à réceptionner l’amiante parviennent à maitriser le risque amiante. En effet, dans ces sites, toute exposition à l’amiante n’excède pas, sauf accident, le seuil réglementaire de la VLEP. Les autres sites, soit ceux qui ne sont pas censés réceptionner des déchets d’amiante, présentent un risque d’exposition à l’amiante en raison de la réception de déchets non identifiés au préalable comme étant amiantés.

Une exposition aurisque amiante qui résulte de défaillances multiples en amont

La présence de déchets amiantés dans les sites non autorisés à en réceptionner résultede nombreux facteurs dont, en tout premier lieu, l’absence de réalisation du repérage amiante avant travaux obligatoire dans les immeubles bâtis susceptibles d’en contenir, doublée d’un manque de connaissances de l’amiante émanant des entreprises chargées des travaux ou des particuliers. Un défaut de repérage des MPCA présents lors de la réalisation du RAT est également possible, notamment si le donneur d’ordre n’a pas communiqué des informations fiables et exhaustives à l’opérateur. Enfin, la pénurie de sites autorisés à réceptionner des déchets amiantés à proximité du chantier peut aussi être à l’origine de leur dépôt au sein de sites non adaptés. Pour pallier cette négligence, l’étude préconise aux sites non autorisés de former leur personnel à la reconnaissance de l’amiante et à la prévention de tout risque d’exposition ainsi que de s’équiper de dispositifs de brumisation.
 
Partout en France, les experts du réseau N2A Expertises, opérateurs de repérage amiante chevronnés, sensibilisent en permanence leur clientèle sur la nécessité de maitriser le risque amiante et notamment lors de la réalisation de chantiers de travaux ou de démolition. Dans le domaine de ce polluant du bâtiment, leurs prestations sont multiples. En effet, ils réalisent non seulement les repérages amiante avant travaux ou avant démolition mais aussi le repérage amiante et HAP des enrobés routiers, les mesures d’empoussièrement, le constat visuel après travaux et la mise à jour des DTA (dossier technique amiante).
 

« Retour aux actualités

31

Agence haute-garonne

8, Esplanade Compans Caffarelli
31000 Toulouse

05 82 95 67 22
33

Agence Gironde

Rue Robert Caumont Immeuble P
33049 Bordeaux

05 35 54 03 35
51

Agence Châlons-en-Champagne

14 Avenue Maquis des Glières
51470 Saint-Memmie

03 52 83 00 59
57

Agence Moselle

87 Boulevard Saint-Symphorien
57050 Longeville-lès-Metz

03 72 39 55 32
68

Agence haut-rhin

213 - 3 Boulevard de L’Europe
68100 Mulhouse

03 89 52 13 93
66

Agence Pyrénées-Orientales

99 Avenue William Shakespeare
66100 Perpignan

04 22 14 04 34

Nos agences

Découvrez votre agence de diagnostics immobiliers la plus proche de chez vous.

Diagnostic immobilier Mulhouse mipylaro charloal aquitaine Bourgogne pralcoaz